Le choix est large, les critères sont nombreux et si nous ne sommes pas un minimum informés, on peut vite se sentir confus parmi tous les choix qui s’offrent à nous.

Pas de panique, nous allons ici vous aider à mieux cerner les différents composants d’une pagaie et leur utilité.

  • Pagaie double, pagaie simple

On parle de pagaie double quand on pratique le kayak composé d’une pâle à chaque côté du manche tandis que la pagaie simple est destinée pour la pratique du stand up paddle et du canoë.

  • Son niveau

Les pagaies fixes : certainement les plus résistantes bien qu’elles soient moins compactes.Pour un confirmé : on optera pour une pagaie en fibre ou en carbone qui sera plus performante. A la différence d’une pagaie en aluminium, la pagaie en fibre ou carbone est plus légère et plus rigide. L’inconvénient est qu’elle est plus fragile face aux chocs. Ce type de pagaie est conçu pour un usage intensif. Son prix est donc plus élevé que la moyenne.

On choisit sa pagaie en fonction de son niveau en kayak. Nous n’aurons pas le même matériel si on est débutant ou si on est confirmé.Pour un débutant : on optera pour une pagaie double en aluminium car ce matériau est connu pour sa robustesse et sa solidité bien qu’elle soit plus lourde. Par ailleurs, elle est moins chère que les autres. Elle est idéale pour des sorties occasionnelle.

  • Différents types de pagaie
    • Les pagaies fixes : certainement les plus résistantes bien qu’elles soient moins compactes.
    • Les pagaies en 2 parties : c’est le compromis idéal entre résistance et encombrement.
    • Les pagaies en 4 parties : ce sont les pagaies les plus compactes. Elles se hissent facilement dans le sac du kayak et se transporte avec aisance. Par ailleurs, certaines pagaies qui se démontent ont l’avantage d’avoir une longueur ajustable au niveau du manche. Cela permet d’adapter la pagaie selon son utilisation. L’avantage également est qu’elle peut se prêter facilement.
  • La taille de la pagaie
    • On choisit une pagaie en fonction également de sa taille. En effet, elle doit être proportionnelle à votre taille. A titre d’exemple, une personne mesurant 1m50 n’aura pas la même pagaie qu’une personne mesurant 1m80. Voici une astuce qui vous permettra de choisir la bonne pagaie. Il suffit de positionner la pagaie en face de soi à la verticale et de lever le bras pour arriver au niveau de la pale.
    • On choisit une pagaie aussi en fonction de la largeur du kayak. Il existe 3 largeurs parmi la multitude de choix.

Petit : de 45 cm à 55 cm – Medium : de 57 cm à 63 cm – Large : dès 65 cm

  • La pale

L’angle de la pale sert à couper l’air avec la pale supérieur de la pagaie quand elle n’est pas dans l’eau. Le but étant de ne pas freiner le mouvement. Il existe sur le marché de nombreuses pagaies qui permettent d’ajuster l’angle de pale selon la prtique.

A noter que pour une grande randonnée en kayak, il faudra privilégier une pale fine avec peu de surface. En effet, cela permet un effort moins important sur la durée et permet de préserver les articulations. En revanche, afin d’avoir plus de puissance, on optera pour une surface de pale plus grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *